Le Ciel de Justine
Témoignage professionnel

 

 

 

 

 

 

Vous trouverez ci-dessous le témoignage d'une sage-femme qui utilise le vêtement

 

 

 

 

Sage-femme exerçant en milieu hospitalier, je suis amenée à m’occuper d’enfants « nés sans vie » ou nés et décédés prématurément (fausse-couche tardive, intervention thérapeutique de grossesse, mort fœtale, enfants ne vivant que quelques heures…..)

 Face à l’épreuve difficile que vivent les parents, j’essaie de les accompagner au mieux.

La rencontre avec leur enfant est redoutée et est source d’angoisse : moment de confrontation avec la réalité où l’enfant réel fait place à l’enfant imaginaire. Moment d’une extrême intensité émotionnelle tant pour les parents que pour moi-même, aussi, je me dois de présenter l’enfant de la façon la plus accueillante et humaine qu’il soit : habillé et dans mes bras. Je suis en quelque sorte « la médiatrice » de cette première et ultime rencontre, permettant aux parents d’aborder leur bébé avec le plus de sérénité possible.

 

Mais quel désarroi, lorsque ni parents ni personnel soignant n’ont les moyens d’habiller l’enfant avec des vêtements adéquates, tout simplement parce qu’il n’existe rien pour eux.

 

Depuis quelques mois, dans mon service, nous avons à notre disposition les vêtements « babiciel ». C’est un pur soulagement pour les parents et pour l’équipe. Ce petit habit met en valeur le bébé et je constate qu’il y a beaucoup moins d’appréhension de la part des parents (et en l’occurrence de l’équipe soignante) pour prendre l’enfant dans leurs bras, de le regarder, de le toucher, de lui parler, de le prendre en photo… Je vois même des parents sourire à la vue de leur enfant, belle image qu’ils conserveront sans aucun doute de lui.

 

Ce bébé habillé avec des vêtements adaptés m’aide, me conforte dans ma démarche d’accompagnement auprès de lui et de ses parents, ce qui permet de dédramatiser ce moment  difficile mais combien important pour pouvoir commencer le processus de deuil .

 

Catherine BRIAS

sage-femme